webleads-tracker

Cofidis Retail

Expérience Client Virtuality 2018 : 4 applications de réalité virtuelle bien réelle

  • Publié le  19 février 2018
  • Lecture  5 minutes
Virtuality 2018 : 4 applications de réalité virtuelle bien réelle

La réalité augmentée et virtuelle a fait partie des 10 tendances phares de transformation du commerce relevées lors du salon NRF 2018, The Retail’s Big Show. Pour cause ! Ce marché* pourrait atteindre 17,8 milliards en 2018 contre 9,1 milliards en 2017.

Un niveau de croissance qui devrait, selon les spécialistes se maintenir jusqu’en 2021, avec des applications de plus en plus concrètes en magasin et en e-commerce, comme le montre cette seconde édition du salon Virtuality, qui s’est déroulée au Centquatre à Paris,  du 8 au 10 février 2018.

 


1. Le VR Pod, une station dédiée à la réalité virtuelle

 

VR Pod

 

Voilà un concept imaginé par la jeune pousse VR-Things et dessiné par Rami Fischer, le designer des boutiques Chanel et de la nouvelle Villa Medicis ! Zoom sur la première holo-boutique connectée, qui offre une nouvelle expérience de vente et diffuse des contenus 3D/VR avec les meilleurs services associés. Concrètement, sur un espace fermé de 4 m2, l’utilisateur est plongé dans une réalité virtuelle tout en étant connecté avec un conseiller, un vendeur… Pour ce faire, VR-things héberge les contenus tout en s’appuyant sur les meilleures technologies du digital – VR HD, VA, 3D, temps réel, VOIP… Avec le VR Pod, les retailers offrent ainsi une expérience unique d’achat personnalisée à distance : présentation de programmes immobiliers, de collections de prêt-à-porter, …

Le VR-pod permet la présentation de références illimitées dans un petit espace, une immersivité qui valorise et illustre les caractéristiques produits tout en étant accompagné par l’équipe de vente.

Au passage, cela nourrit l’image de marque et génère du trafic en magasin.


2. Taktus organise des visites virtuelles

 

Table tactile RA

 

Taktus, start-up lilloise basée à EuraTechnologies, a été choisie par PSA Retail pour créer son premier expérience store. Maillon central de cette concession nouvelle génération : un configurateur 3D conçu et développé par la jeune pousse. Mêlant technologie tactile, 3D et personnalisation, le dispositif imaginé par Taktus pour cette concession 2.0 permet au client de configurer son véhicule en temps réel sur grand écran avec des images 3D réalistes : couleur de la carrosserie, matériaux intérieurs, motorisation, finitions… L’intérêt : le client customise sa voiture et visualise le rendu. C’est clairement un outil d’aide à la vente pour le vendeur et un moyen pour PSA retail d’accompagner la montée en gamme car avec cet outil, les consommateurs ont tendance à rajouter des options.

 

 

Autre exemple : celui réalisé pour le promoteur immobilier Nacarat (Rabot Dutilleul Construction). La start-up a conçu une visite virtuelle d’un appartement témoin et le client peut personnaliser à l’envie son futur appartement (parquet, papier peint…) en posant de simples échantillons sur la table virtuel. L’impact sur les ventes a été bien réel : 80% des logements proposés par ce biais ont été vendus en 72 heures.

 


3. Orbis joue avec les hologrammes

 

Hologrammes Orbis

 

Situé à l’entrée du salon, le stand d’Orbis a attiré les foules. L’objet de toutes les attentions ? Des hologrammes « manipulables ». Concrètement, la start-up propose d’interagir avec les hologrammes. De quoi révolutionner l’expérience en boutique, en faisant « défiler » ainsi virtuellement des produits. L’idée a notamment séduit LVMH qui incube Orbis depuis peu à la Station F.


4. V-Cult crée des web 3D

 

Exemple pour le site Decathlon

 

+ 20% de paniers moyens, + 20% de taux de transformation : voici les résultats obtenus en moyenne par les sites e-commerces qui se sont dotés de la technologie mise au point par la start-up lilloise V-Cult, basée à EuraTechnologiesCelle-ci a créé un moteur graphique web 3D propriétaire parmi les plus avancés sur le marché et permettant la création d’applications 3D, AR et VR natives dans tous les

navigateurs web. L’intérêt étant de proposer une expérience utilisateur totalement immersive sur le web et sans aucune barrière à l’entrée pour les utilisateurs (téléchargement de lourdes applications pour accéder à l’expérience, non compatibilité entre les devices…), favorisant ainsi l’adoption massive de la réalité virtuelle.

Dernier projet en date : la création d’une expérience 100% web 3D intégrée au site e-commerce de Decathlon. Le but : utiliser la 3D pour valoriser les gammes de produits sur internet et développer les ventes, en l’occurrence dans ce projet, de tentes Quechua.

Toutes ces  initiatives font sens quand on sait que 53 % des consommateurs sont plus intéressés par une marque si elle utilise la réalité virtuelle pour vendre ses produits. (Source Greenlight VR- 2017).

Ces technologies de réalité immersive permettent aux entreprises de s’affranchir des limites du monde physique. En créant par exemple des pop-up stores virtuels, sans avoir à mobiliser de l’inventaire. C’est clairement l’un des atouts de la réalité virtuelle pour David Kujas, Directeur Contenus et Commerce Augmenté, chez Accenture Interactive, qui conclut sur la nouvelle forme de retail qui se dessine selon lui : l’extended commerce.

 


Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Télécharger notre Ebook > Le paiement au service de la relation client 

Télécharger notre Livre Blanc > Les facilités de paiements

Suivez-nous sur Twitter > Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin > Cofidis Retail


 

 

#ChiffreDeLaSemaine 📊 50% des #retailers équipés de dispositifs omnicanaux ont stabilisé leurs transactions durant la pandémie et ont ainsi pu préserver leur activité. #Etude @Adyen #Retail

Comment l'émergence des concept stores témoigne-t-elle de la transformation du #retail ? http://ow.ly/Q3TK50C6Opm via @Emarketing_fr #ConceptStore #DigitalMarketing

Le marché du bazar discount : chiffres clés, principaux acteurs, recettes qui fonctionnent, raisons du succès... vous saurez tout. http://ow.ly/QcG850C6OTu #BazarDiscount #Retail #ExpérienceClient

Load More...

Ressource

E-book | La Mode d'après Portrait robot de l'acheteur de mode premium en 2020

Newsletter

Restez informé des derniers dossiers.

Ces articles pourraient vous intéresser

10 nouveaux services « tendance » dans le retail

En ce contexte de crise, les consommateurs n’ont eu d’autre choix que de changer leurs habitudes rapidement…

La location, une nouvelle manière de consommer la mode

Verdir le parc automobile, encore ancien à l’heure actuelle : c'est la feuille de route du gouvernement,…

Du social shopping pour stimuler les ventes

« La crise actuelle nous fait vivre et consommer davantage en ligne et cela va continuer« , a déclaré…

Cofidis Retail
Ressources
Ebook

Les moyens de paiement dématérialisés sont de plus en plus adoptés par les consommateurs, et avec eux les nouveaux avantages pour les commerçants apparaissent. Facilité, rapidité, simplicité… pourquoi ne pas utiliser le wallet comme support au moyen de paiement et à la carte de fidélité ?

Télécharger
Cofidis Retail
Goto Top