Parlons commerce

Expérience client


Vivatech, tech for retail !

Publié en juin 2018

Le rendez-vous européen de l’innovation technologique a fait carton plein pour sa 3ème édition : plus de 100 000 visiteurs, 9 000 start-up participantes dont 1 800 exposantes, 1 900 investisseur. Un succès qui permet de mesurer à quel point la réinvention du retail est en marche, tous les grands noms du commerce venant chercher ici l’innovation de demain.


Les start-up françaises ont levé l’an dernier plus de 2,5 milliards d’euros, soit 50% de plus qu’en 2016. L’Hexagone joue ainsi dans la même cour que le Royaume-Uni (3 milliards de livres) ou l’Allemagne (4,3 milliards d’euros) et devient un vivier d’innovations. Les retailers ne s’y trompent pas et viennent chercher l’inspiration auprès des jeunes pousses. Les rapprochements entre grands groupes et petites pousses se multiplient et Vivatech est l’occasion de dévoiler ces nouvelles collaborations.

 

 

Les rapprochements entre grands groupes et petites pousses se multiplient et Vivatech est l’occasion de dévoiler ces nouvelles collaborations.


 

Des collab innovantes en matière d’expérience-client

A l’image de celle entre l’horloger Baume, nouveau-né du groupe Richemont, avec Hapticmedia et SmartPixels. Les utilisateurs ont pu tester la personnalisation des montres parmi plus de 2 000 permutations via un configurateur 3D en ligne. Ils pouvaient ensuite essayer leur « création » au poignet grâce à un bracelet équipé d’une puce NFC capable d’offrir une expérience de réalité augmentée. Une option particulièrement appréciée par les Millennials en quête d’expérience.

 

Certaines enseignes ont aussi noué des partenariats avec des foncières pour tester des innovations de start-up. C’est le cas de Klépierre, qui dévoilait un parcours innovant en trois étapes sur son espace « shop ». Démarrage avec « happiness index ». Il s’agit d’un miroir à reconnaissance faciale, qui analyse le sourire des visites et détermine leur degré de bonheur.

 

Klépierre Hapiness Index


 

Le parcours se poursuit avec la cabine d’essayage Sweet Fit, en partenariat avec Uniqlo, 1.2.3 et Etam. A l’aide de la technologie Kinnect, la solution permet de visualiser sur soi un vêtement de manière ludique et sans essayage. Ce qui permet de faire gagner du temps.

 

Cabine d’essaye Sweet Fit


 

Les petites attentions sont aussi de mises dans le retail aujourd’hui, où les enseignes rivalisent d’inventivité pour séduire le client et renouveler leur relation-client. Sur le sujet, Klépierre s’illustre en présentant la technologie Riples, qui permet de personnaliser la mousse de café. Chaque visiteur repart ainsi avec un café et son selfie « imprimé » dessus.

Klépierre Riples


 

Enfin, une autre foncière, Hammerson a dévoilé son service « Style Seeker ». Intégré à l’application mobile de certains centres de la foncière, « Style Seeker » propose aux utilisateurs de trouver facilement un article mode repéré. Le client prend en photo un vêtement – ou utilise une image déjà enregistrée dans son smartphone.

Grâce à sa technologie de reconnaissance visuelle, «Style Seeker» propose le même produit ou des articles similaires disponibles dans les boutiques du centre. L’utilisateur peut enregistrer le produit dans sa wishlist avant de l’acheter en boutique. Un vrai outil de drive-to-store pour le commerçant !

Style Seeker


 

Des robots à gogo : toujours plus humains, toujours plus intelligents

 

Le service fait clairement partie des points clés étudiés à la loupe en matière de parcours client. Sur Vivatech, cela se matérialise aussi sous forme de robots, qui ont défilé sur le robotpark. Le premier, le plus connu, Pepper fait le show auprès des visiteurs. « Bonjour, je m’appelle Pepper, je suis un adorable robot humanoïde. » En utilisant tous ces capteurs, le robot est capable de savoir s’il interagit avec un homme ou une femme et, du coup, d’adapter son discours à la personne.

 

Pepper

 

Autre spécimen impressionnant, celui d’InMoov. Sa particularité : être imprimé en 3D. Sur le salon, il a réalisé une démonstration assez impressionnante, exécutant toutes les tâches que lui demandait son créateur, Gaël Langevin.

 


Le robot « open source » en vidéo


 

Autre droïde particulièrement remarquée, Alice, le cobot, autrement dit un robot collaboratif, capable de travailler avec les êtres humains. Deux expériences sont en cours : une banque l’installer dans ses agences pour accueillir les usagers et un grand fabricant de lunettes l’intègre en boutique pour qu’il accueille les clients et posent les premières questions basiques, afin de faciliter par la suite le travail de l’opticien.

 

Alice


La beauté connectée

Les nouvelles technologies sont aussi très présentes sur le stand de l’Oréal, qui dévoile les innovations qu’il propose à ses boutiques partenaires. Avec « The New Beauty Experience », L’Oréal présente un parcours complètement immersif. Première étape, le salon de coiffure virtuel. La startup ModiFace, acquise en mars 2018 par le Groupe y présente un prototype de miroir connecté inédit. Doté d’un programme entraîné sur 220 000 images faciales, il reflète différents maquillages et teintes capillaires calqués sur les mouvements de tête de l’utilisateur. Côté boutique, le conseil beauté et la vente entrent aussi dans l’ère de la personnalisation. Les consommateurs peuvent ainsi tester un bot conversationnel conçu avec la marque L’Oréal Men Expert et un miroir intelligent pour trouver les produits de maquillage adaptés au look sélectionné – en partenariat avec le e-commerçant Alibaba.

 

Salon L’Oreal

Modiface

 

Toutes ses innovations en matière de parcours-clients montrent bien que la technologie est devenue un actif stratégique pour les retailers, transformant leur business, tout en réenchantant l’expérience-client. Ce n’est plus de la tech pour de la tech, mais plutôt de la magie tech. Les magasins se réinventent, les parcours se digitalisent, les robots se multiplient … Le retail se dote de nouveaux pouvoirs !

 


Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Télécharger notre Ebook > Le paiement au service de la relation client 

Télécharger notre Livre Blanc > Les facilités de paiements

Suivez-nous sur Twitter > Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin > Cofidis Retail


 

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !