Parlons commerce

Expérience client


Scannez, payez, partez : le nouveau slogan de la distribution

Publié en septembre 2018

Comment zapper la caisse ? C’est le sujet du moment chez les enseignes. Auchan Speedy, Monop Easy, Tap to go chez Albert Heijn to Go… scanner et payer avec son smartphone devient la norme. Explications.


 

Tout est parti d’Amazon Go : une supérette automatisée, sans caisses, sans caissiers, et sans paiement par carte bancaire. Avec une promesse forte : plus besoin de faire la queue ni de sortir son portefeuille. Les clients en rêvaient, Amazon l’a fait.

Walmart a trouvé la parade en supprimant les caisses de ses magasins et en déployant son propre système « Scan & Go« . Les clients scannent leurs produits eux-mêmes avec leur smartphone et payent avec…

 

 Vidéo démonstrative : Ici

 

Les enseignes européennes n’ont pas résisté à l’appel de l’automatisation et ont multiplié les tests d’applications mobiles permettant de scanner et payer ses achats avec son téléphone, sans passer en caisse.

 


Tap to Go s’impose chez Albert Heijn to Go

 

Aux Pays-Bas, le groupe Ahold-Delhaize a annoncé le déploiement du système « tap to go » dans son enseigne de proximité Albert Heijn to go (76 magasins). Cette technologie déclenche le paiement article par article, via l’apposition d’une carte spéciale ou d’un smartphone compatible sur les étiquettes NFC en rayon. Cette façon de procéder permet au passage à l’enseigne de mieux connaître les habitudes d’achats de ses clients en y ajoutant une information essentielle: le temps. En effet, désormais c’est le moment de l’achat de chaque article qui est enregistré et plus seulement le moment de passage en caisse. Connaître cette séquence d’achat permet de déduire le parcours de chacun à l’intérieur du magasin. Une information que l’enseigne peut mettre à profit, par exemple pour placer des produits nouveaux sur les parcours les plus porteurs afin d’encourager les achats d’impulsion !

 


AuchanSpeedy se développe en Italie

 

D’ici la fin de l’année, une cinquantaine de points de vente Auchan en Italie seront équipés de la solution AuchanSpeedy développée avec Mastercard. Le principe est le suivant : un client s’enregistre sur l’appli en renseignant deux informations : sa carte de fidélité et sa carte bancaire. Il n’a plus ensuite qu’à effectuer son shopping en magasin en scannant ses achats avec son téléphone. Ne reste plus qu’à réaliser le paiement sur mobile. La preuve d’achat est ensuite archivée dans l’appli. Simple, rapide, innovant.

 

 

“40% des Français trouvent le temps d’attente en caisse encore trop long et 24% ont déjà abandonné leur achat pour cette raison.”

 


En France, Monoprix a dégainé en premier avec Monop’Easy

Dans l’hexagone, c’est Monoprix qui a donné le la, en imaginant une solution qui permet un parcours client similaire à Amazon Go, mais avec des investissements bien moindres. Nom de code : Monop’Easy, développée par l’agence l’agence Snapp’. Elle a été pensée en priorité pour les clients qui disposaient de peu de temps pour la pause déjeuner. L’expérience a ainsi d’abord porté sur les références snacking mais aujourd’hui l’ensemble des produits disponibles en rayon peut être ajouté au panier via l’application. Cette application, pour le moment disponible dans quelques magasins, devrait s’étendre dans l’Hexagone ces prochains mois. Au sein du groupe, Petit Casino s’est aussi doté d’une solution de ce type, testée dans un magasin pilote à Toulouse. Baptisée, elle a été élaborée par Budgetbox. Trois points de vente la proposent aujourd’hui aux clients.

On le voit, de plus en plus d’enseignes développent ce genre de solutions. Dernièrement, en France, La Grande Epicerie de Paris a dévoilé sa solution d’encaissement mobile, mise au point avec la start-up Neos. C’est le même principe que les autres applications, excepté que le panier est limité à 10 articles.

 

 Vidéo démonstrative : Ici

 

Sur le papier, le service rendu semble en phase avec les attentes des clients : selon Opinion Way, les Français sont 40% à trouver le temps d’attente en caisse encore trop long dans un hypermarché et 24% ont déjà abandonné leur achat pour cette raison.

Reste qu’en pratique, ce type d’appli ne se révèle véritablement utile que pour les petits paniers et est surtout adopté par des early adopters, férus de technologie. Pour le moment. Mais c’est le sens de l’histoire, on le voit bien avec l’arrivée des premiers magasins Franprix ouverts 24h/24 !

 


Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Télécharger notre Ebook > Le paiement au service de la relation client 

Télécharger notre Livre Blanc > Les facilités de paiements

Suivez-nous sur Twitter > Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin > Cofidis Retail


 

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !