Parlons commerce

Moyens de paiement, Non classé


Le paiement partagé : la solution de paiement pour les groupes

Publié en juin 2019

Paiement partagé

Simplifier les règlements en commun et attirer les 18-25 ans : c’est le but des nouvelles solutions de paiement partagé imaginées par les fintech. Cofidis Retail vous fait découvrir les dernières innovations en la matière, qui présentent un intérêt évident pour les marchands.

Qui n’a pas participé à des concerts, voyages ou autres en compagnie de ses amis ? Acheter ses billets séparément ou en commun, avec un des proches qui est le payeur de tous, n’est pas toujours facile. Car pour lui, c’est un peu la double peine : supporter d’un coup l’ensemble des frais et aller ensuite demander à chacun de le rembourser. D’où l’intérêt de se pencher sur les nouvelles solutions qui existent.

Le paiement partagé est une nouvelle technologie qui permet à une personne d’effectuer un achat ou une réservation pour le compte d’un groupe, sans avoir à avancer la totalité de la somme et sans attendre que chacun paye sa part. C’est l’idéal pour acheter en une fois tout en fragmentant le paiement entre divers « payeurs ».

La solution Pledg, née fin fin 2016 fait partie des précurseurs du paiement partagé. Elle propose aux usagers et aux marchands une solution de e-paiement collectif plus adaptée et totalement sécurisée. À la différence des cagnottes nécessitant du temps et de l’organisation, son système permet d’acheter en ligne à plusieurs. Depuis le site marchand, l’internaute choisit de régler son achat via Pledg, puis il entre les adresses mail des autres participants à l’achat. Pledg avance l’argent pour le groupe et avise chaque membre par mail qu’il peut régler son billet dans les 48 heures. Passé ce délai, si l’un des participants oublie de régler sa part, elle sera débitée du compte de l’acheteur principal. En arrière-plan, bien qu’aucun encaissement ne soit réalisé auprès des clients lors de la finalisation de la transaction, le commerçant est réglé immédiatement, via une avance de trésorerie. Pratique pour le marchand !

Les billetteries, dans l’événementiel et les loisirs ainsi que les professionnels du tourisme se révèlent particulièrement intéressés. Dernièrement, c’est l’aéroport de Paris-Beauvais qui a fait appel à la jeune pousse pour mettre en place une option de paiement partagé sur son site. Une fonctionnalité qui offre la possibilité aux voyageurs en groupe de réserver un billet de navette par exemple sans avoir à avancer l’argent pour l’ensemble des membres du groupe. La startup indique que le paiement partagé permet de booster le panier moyen de 30 % chez ses partenaires actuels.

 

Paiement partagé-PledgPledg

 

Paiement partagé-Pledg

Pledg

 

Vers un commerce générateur d’expériences collectives

Autre initiative intéressante à suivre, celle de Sharegroop, qui a aussi développé une solution de paiement pour le collectif. La singularité de son approche, c’est de s’intégrer directement dans le parcours d’achat du web-acheteur. Exemple : vous pouvez désormais créer une carte cadeau Air France et partager le lien de participation à vos proches pour leur permettre d’abonder. L’initiateur de l’achat de groupe sélectionne ShareGroop parmi les solutions de paiement proposées puis ajoute les contacts des participants qui vont ainsi recevoir une invitation à payer. Cette solution se veut génératrice de meilleures « expériences collectives », comme l’indique la start-up, qui avait identifié le groupe comme un web-acheteur avec des caractéristiques qui lui sont propres. Tout d’abord, contrairement à l’acheteur traditionnel, il a besoin d’un délai de paiement lié à la concertation. Ensuite, le montant de son panier est relativement élevé. Enfin, il est souvent un consommateur régulier de loisirs. D’où l’idée de proposer une solution adaptée à ses usages, qui supprime les freins liés à l’avance et au remboursement. L’intérêt pour les sites marchands : ce type de solutions augmente bien évidemment le taux de conversion en supprimant l’avance d’argent pour l’initiateur de l’achat; mais il enrichit aussi le CRM avec les données de contact de co-payeurs… Enfin, il peut aller jusqu’à générer aussi des ventes additionnelles auprès d’eux aussi.

 

Paiment partagé-SharegroopSharegroop

 

30 % des 18-24 ans souhaitent que le mobile devienne leur moyen de paiement par défaut.

Des applis qui facilitent la vie

Rapidité et simplicité : ce sont les deux mots d’ordre aujourd’hui du consommateur, toujours plus connecté et mobile, qui utilise aussi de plus en plus des applis dans son quotidien. Le paiement via appli mobile fait partie de ces nouvelles tendances, qui rejoignent les préoccupations des jeunes générations. Citons Tricount ou Splitwise par exemple qui permettent d’échanger des petites sommes d’argent, de manière quasi instantanée, depuis une application ou par le simple envoi de SMS. Choisissez un bénéficiaire, définissez un montant, et l’argent est transféré ! Des usages conformes aux attentes de la nouvelle génération de consommateurs, comme le montre la récente étude Cofidis/Retail/GFK : 43 % des 18-24 ans aimeraient utiliser leur mobile pour leurs achats. Ils sont aussi 30 % à déclarer vouloir que leur mobile devienne leur moyen de paiement par défaut. On le voit, l’avenir du commerce passe incontestablement par les nouvelles solutions de paiement…

 

Paiement partagé

Tricount

 

Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Télécharger notre Ebook > Quand le paiement devient un service

Télécharger notre Ebook > Le paiement au service de la relation client 

Télécharger notre Livre Blanc > Les facilités de paiements

Suivez-nous sur Twitter > Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin > Cofidis Retail

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !

Encore plus d'informations à ce sujet ?