Parlons commerce

Expérience client


Alipay or not Alipay ?

Publié en décembre 2019

Le plus gros du chiffre d’affaires de beaucoup de retailers est réalisé en fin d’année, avec les fêtes de Noël. Avec les clients français mais aussi avec les autres. La clientèle chinoise est particulièrement sensible aux temps forts commerciaux. En tant que première destination des touristes chinois en Europe avec plus de 2,2 millions de visiteurs par an, la France a donc tout intérêt à faciliter les achats réalisés auprès des commerçants par les touristes en provenance de l’Empire du Milieu. Ce qui passe par l’instauration d’une solution de paiement mobile, comme Alipay.

 

Les touristes chinois ont dépensé en moyenne 1 273 euros par personne en France via Alipay lors de la Golden Week 2019, qui s’est tenue du 1er au 7 octobre. Soit un montant moyen de leurs paiements en hausse de 12 % par rapport à la Golden Week* 2018. C’est un bon baromètre pour juger du potentiel de cette solution de paiement. D’ailleurs, les retailers français ne s’y trompent pas.

 

Alipay, 1ère solution de paiement mobile mondiale avec plus d’un milliard d’utilisateurs

A la question, « Acceptez vous une solution de paiement chinoise type Alipay ? » la réponse est positive, pour l’ensemble des retailers participant à l’événement Age of Expérience** organisé par Adyen. Y compris le groupe hôtelier Accor, qui en a profité pour annoncer le partenariat qu’il venait de conclure avec Alibaba… et donc sa solution de paiement Alipay ! Preuve que les commerçants ont bien compris l’intérêt de se doter de la solution de paiement plébiscitée par la clientèle chinoise. Logique : le pouvoir d’achat de cette cible est élevé. Par exemple, le panier moyen des clients français chez Louboutin se monte à 600 euros quand il est plus du double pour la clientèle asiatique. Le choix est vite fait et les retailers ont tout intérêt à adopter Alipay pour maximiser la conversion avec ces clients étrangers. En magasin comme sur internet.

 

Les retailers ont tout intérêt à adopter Alipay pour maximiser la conversion avec ces clients étrangers.

 

 

 

En 2019, le nombre de commerçants utilisant Alipay est 2,4 fois plus élevé qu’en 2018

De son côté, Alipay a noué une série de partenariats avec des enseignes comme le Printemps, les Galeries Lafayette mais aussi Franprix, Maje, Etam… la plate-forme de paiement opérée par Ant Financial, s’est également rapprochée du fabricant de terminaux Ingenico pour toucher la clientèle chinoise en visite en France.

A l’occasion de la conférence Alipay Partners Global Summit, qui s’est tenue jeudi 14 novembre à Londres, la plate-forme de paiement opérée par Ant Financial a annoncé son objectif d’accompagner 10 millions de petites et moyennes entreprises en Europe au cours des cinq prochaines années. Comment ? En renforçant son positionnement de facilitateur d’achats auprès des commerçants par les touristes chinois. D’abord conçue comme une solution de paiement, la plateforme a progressivement évolué vers une offre de services. En clair, le paiement n’est plus seulement l’étape finale de la transaction. Il joue un rôle capital dans l’expérience client. C’est devenu un moyen d’engager et de fidéliser. Ainsi, en multipliant les points de contacts avec les utilisateurs dans leur vie quotidienne, Alipay est désormais capable de précieuses datas sur leurs préférences, les habitudes et les achats des consommateurs.

 

Alors, incontournable Alipay ? Oui, sans hésiter. D’ailleurs, les sommes dépensées par les voyageurs chinois entre avril 2019 et octobre 2019 sont 2,2 fois plus importantes que l’année dernière. Ce qui devrait achever de convaincre bon nombre de distributeurs.

 

 

 

* La Golden Week, spécificité japonaise également retrouvée en Chine, est une série de jours fériés entre fin avril et début mai correspondant à une semaine de vacances nationales.

** https://www.adyen.com/fr_FR/blog/age-of-experience-innovation-experience-client

_________________________________________________________________________

Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Suivez-nous sur Twitter > Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin > Cofidis Retail

 

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !

Encore plus d'informations à ce sujet ?