Parlons commerce

Expérience client


Maison & Objet : Les enseignes deviennent reines de la déco !

Publié en janvier 2019

Design et déco sont les deux tendances fortes du moment. Les français n’y résistent pas et cela se ressent au niveau des décisions d’achat des ménages. Logiquement, les enseignes investissent le créneau. Cet élan s’est pleinement confirmé lors de la dernière édition du salon Maison & Objet: plus de 90 000 visiteurs, dont les 2/3 des détaillants !


 

Valeur refuge par excellence, la maison occupe une place de choix dans le budget et les loisirs des ménages. 71% de Français se sont déclarés intéressés par la décoration d’intérieur en 2018. Et ils achètent de plus en plus ! Pour preuve, le marché du meuble et de la décoration pèse plus de 27 milliards d’euros avec une croissance attendue de 2,7% par an d’ici 2020 (Source Xerfi).

 

La décoration investie par de nouveaux retailers

 

De nombreux leaders de la mode ont commencé à décliner leur savoir-faire dans des collections pour la maison. Comme Zara Home, H&M Home… et certains peuvent jouer le rôle de « game changer ». En effet, avec le digital et les nouvelles technologies, les acteurs qui maîtriseront la collecte des données et les nouveaux outils (intelligence artificielle, outils en 3D pour concevoir ses propres espaces…) pourraient bien venir bousculer le marché. D’où l’importance accordée au parcours client et à l’offre de prestations plus attractives, pour faciliter au maximum l’acte d’achat. Par exemple, qui ne propose pas de solutions de facilités de paiement se heurte aujourd’hui au risque de perdre purement et simplement son client, tant cette prestation devient une évidence pour lui. Le paiement fractionné lui simplifie la vie ! Il lui ôte tout doute au moment de réaliser la transaction et le conforte donc dans sa décision.

 

Des concepts magasins « style de vie”

 

Et bien souvent, le client a surfé sur le net par avance, histoire d’être inspiré. La tendance du moment ? Du green, du violet, du maximalisme avec des imprimés XXL, du cosy avec des assises revissées… Avec des mises en scènes très instagrammables ! Car, c’est un fait, les réseaux sociaux influent sur les choix des consommateurs. D’ailleurs, sur le salon, au retail lab, la conférence donnée par François Xavier Goudemand, sur le thème, « Pourquoi choisir l’influence marketing pour une marque ? »  a connu un fort succès. A titre d’exemple, une enseigne comme Maisons du Monde compte plus de 1,4 million d’abonnés sur son compte Instagram.

Clairement, la décoration d’intérieure entre pleinement dans le monde du plaisir et de l’impulsion. Elargissement des gammes, collections capsules, pop up stores, collaborations exclusives…Et pour créer l’envie, la théâtralisation et la mise en scène des produits en magasin sont devenues des leviers indispensables. Les enseignes ainsi transformé leur boutiques physiques en ajoutant une dimension plus émotionnelle : des espaces « comme à la maison », où le consommateur peut s’immerger complètement. C’est valable dans l’ensemble des réseaux : d’Ikea à Habitat, en passant par Maison du Monde, La Redoute Interieurs, Bo Concept, But, Castorama, Roche Bobois, Gautier, …

 

La tendance “green”

 

En déco, l’e-commerce progresse de 10 %

 

Le digital bouge aussi les lignes, avec l’arrivée des pures players : made.com, Selency, sans oublier Amazon qui a ouvert son propre espace dédié baptisé « Showroom ». Selon Xerfi, sur ce marché de la décoration, le e-commerce affiche ainsi une croissance de 10%. Sans oublier le marché de l’occasion, qui bénéficie d’un vaste boom sur le web. Sur Rakuten, eBay, le Boncoin, les ventes se multiplient. Sur ce dernier, pas moins de 1,6 million d’annonces figurent dans rubrique déco ! Selon l’Ameublement Français, le marché de l’occasion représente à date 2,4 milliards d’euros. Malgré tout, un frein subsiste à un développement plus important : le risque lié au paiement. C’est la raison pour laquelle les e-commerçants communiquent de plus en plus largement sur leurs solutions et leurs partenaires, afin d’inspirer confiance. Illustration avec Rakuten, qui propose, avec Cofidis-Retail, le paiement en 4XCB. C’est facile et transparent !

Des ambiances “comme à la maison” !

 


Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Télécharger notre Ebook > Quand le paiement devient un service

Télécharger notre Ebook > Le paiement au service de la relation client 

Télécharger notre Livre Blanc > Les facilités de paiements

Suivez-nous sur Twitter Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin Cofidis Retail


 

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !