Parlons commerce

Moyens de paiement


Infographie – 8 moyens de paiement passés au crible

Publié en novembre 2018

1.100 milliards de dollars US en 2014 vs 2.000 milliards en 2024 : en l’espace de 10 ans, les revenus générés par l’industrie des paiements auront presque doublé, prédit le Boston Consulting Group. Rien d’étonnant dans ces conditions de voir émerger sans arrêt de nouvelles manières de régler. Avec un gros boom des solutions de paiement sans caisse : ce marché devrait passer de 253 millions de dollars (7) cette année à 45 milliards en 2023, selon une étude de Juniper Research(7). Qui prévoit que 33 millions de shoppers utiliseront des Apps de type “Scan & Go” à l’horizon 2023.

L’appétence des consommateurs pour ces nouvelles solutions est bien réelle : 92% des acheteurs européens sont favorables à l’utilisation des nouvelles technologies dans l’expérience d’achat (2). Reste que la liste des moyens de paiements devient tellement longue qu’il est difficile d’évaluer leur impact. Et donc, pour le retailer, d’opérer des choix. Pour leur faciliter la tâche, Cofidis Retail passe en revue 8 moyens de paiements.

 

1 – La Carte bancaire, toujours au top

 

– 97% (1) des Français l’ont utilisée au cours des 12 derniers mois

L’ère de la carte bancaire est encore loin d’être terminée. Elle reste le moyen de paiement le plus utilisé en France. Pour autant, de prochaines innovations sont attendues : les premières cartes bancaires biométriques seront expérimentées par des banques françaises à partir de la fin de l’année 2018.

 

2 – Le chèque, l’exception à la française

 

– 79% (1) des français ont utilisé les chèques au cours des 12 derniers mois.

La donne est différente en dehors des frontières hexagonales. Rares sont les pays à employer le chèque dans plus de 1% des cas.

 

3 – Le cash, stop ou encore ?

 

– Entre 2014 et 2015, le nombre mondial de transactions sans espèces était estimé à 433 milliards d’opérations (6). Il devrait atteindre 577 milliards d’opérations en 2018 et 726 milliards d’opérations d’ici 2020. La dématérialisation des paiements ne cesse donc de progresser dans le monde.

 

– En France, 96% (1) des consommateurs ont utilisé les espèces au cours des 12 derniers mois. Il reste encore majoritairement utilisé. Toutefois, le paiement en espèces (en pièces de monnaie et billets) est de plus en plus réglementé. Par exemple, il n’est possible de payer un professionnel (commerçant, artisan, etc.) que jusqu’à 1 000 euros.

 

4 – Explosion du paiement en ligne

– Le marché des paiements électroniques est deux fois plus important qu’il y a dix ans. Ces paiements représentent, pour l’heure entre 10 et 15% des paiements mondiaux en volume.

Reste que choisir une solution de paiement en ligne n’est pas une mince affaire… tellement il y en a !  Paypal, Paylib, Stripe, Payplug, Payzen, Payline, Lemonway, Limonetik, Mangopay… La liste est longue… D’autant que de petites fintech, avec des spécialités se lancent aussi sur le créneau, comme Paygreen, qui développe une solution de paiement en ligne solidaire et écologique.

 

  • En France, plus d’1 shopper sur 2 (51%) (1) a utilisé ce type de services au cours des 12 derniers mois. Avec une particularité à noter : la méthode de paiement en ligne favorite des habitants de l’hexagone reste sans conteste la carte de crédit, pour 39% (4) des personnes interrogées.

 

5 – Le paiement mobile, simple comme un coup de fil

 

  • Un consommateur sur cinq (5) devrait utiliser quotidiennement son smartphone pour ses achats à l’horizon 2020. Logique : les avantages sont réels : on a toujours son smartphone sur soi et la sécurité est très forte. Par ailleurs, contrairement aux cartes, on peut dépasser le plafond des 30 euros. Pour autant, les Apple Pay, Samsung Pay…peinent à décoller dans les pays occidentaux et ne parviennent pas pour le moment à se substituer aux cartes.
  • A contrario, en Chine, 77 % (7) des consommateurs effectuent des paiements mobiles (via QR Code). Les solutions Alipay (Alibaba), et WeChat Pay (de Tencent), sont devenues incontournables.
  • Aux Etats-Unis, le taux de pénétration du paiement mobile s’élève à 48 %, et au japon, à 27 % $.

 

6 – Le paiement par SMS, un service de règlement entre amis

 

– 1,3 million d’utilisateurs chez Lydia, qui propose un service de remboursement entre amis par mobile. Même fonctionnement pour Pumpkin qui compte, à date, 450 000 utilisateurs. Le procédé est ultra simple : Il suffit d’entrer le numéro de téléphone mobile de son ami et de saisir le montant de la somme à verser. Ce service pourrait bien accélérer le déclin du chèque et du cash.

 

7 – De plus en plus de fans pour le paiement sans contact

 

 

– Près de 2 français sur 3 (61%) (1) l’ont utilisé au cours des 12 derniers mois

 

– 30% (2) des acheteurs affirment que le paiement sans contact améliore significativement leur fidélité à une marque

 

 

8 – LE PAIEMENT VIRTUEL EST BIEN RÉEL

 

– 13% des (4) Français sensibles aux cryptomonnaies. La plus connue de toutes ? Le Bitcoin, qui fonctionne comme une monnaie étrangère, dont le cours évolue au fil du temps par rapport à l’euro.

 


(1) Enquête Gfk pour Cofidis : Les moyens de paiement selon les générations : état des lieux et prospective

(2) Etude retail -Les nouvelles attentes des consommateurs européens, Adyen en collaboration avec 451Research, septembre 2018

(3) Etude Mastercard, sept 2018

(4) étude Nielsen – Stripe, juillet 2018

(5) étude de Visa sur l’adoption des paiements mobiles

(6) étude réalisée par Edenred avec le cabinet Haatch

(7) étude réalisée dans 23 pays par Ipsos, auprès de 18 000 consommateurs, 2018



Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Télécharger notre Ebook > Quand le paiement devient un service

Télécharger notre Ebook > Le paiement au service de la relation client 

Télécharger notre Livre Blanc > Les facilités de paiements

Suivez-nous sur Twitter Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin > Cofidis Retail


 

 

 

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !