Parlons commerce

CRM Data


D’ici 2019, 79% des organisations retail auront adopté l’IoT

Publié en mars 2018


#infographie – etat des lieux : L’IOT AUJOURD’HUI 

IOT

Pour 77%* des distributeurs, l’IoT transformera en profondeur leur industrie en 2019.

IoT, Comme Internet of Things. Traduction : cela représente les échanges d’informations et de données provenant de dispositifs du monde réel avec le réseau Internet. Pour 88 % des retailers, relève Aruba, l’IoT améliore l’expérience client dans les points de vente. Comment ? En optimisant l’expérience client, pour faciliter son engagement.


 

INFOGRAPHIE : Pour 81% des retailers, l’IoT améliore l’expérience client

Typiquement, l’optimisation du merchandising rentre dans ces réflexions. Grâce au traitement des données connectées, avec des applications dédiées et l’installation de Beacons dans les magasins, le distributeur peut ajuster l’offre à chaque client.


 

Grâce au traitement des données connectées, le distributeur peut ajuster l’offre à chaque client.

Autre exemple : à travers l’utilisation de cartes de fidélité connectées, il est possible d’identifier les clients dès leur entrée dans le magasin. Un simple scan de la carte dévoilera instantanément à un vendeur disposant d’une tablette, tout l’historique des achats du client. Ensuite, l’IoT peut aider le distributeur à optimiser sa supply chain, avec la vérification des stocks en temps réel. Aussi, les objets connectés permettent de connaître avec une précision accrue la position d’une palette de marchandises. Ce qui fait gagner du temps aux collaborateurs.

D’autres économies encore à la clé, dans un schéma par exemple où l’enseigne pourrait contrôler à distance des ressources telles que le chauffage et l’éclairage.

 

Les objets connectés : porte d’entrée du paiement de demain

Enfin, au niveau du paiement, l’IoT apporte aussi sa pierre à l’édifice de la meilleure expérience client possible : c’est Amazon qui a donné le LA, avec son concept store Amazon Go, où le client fait ses courses sans même avoir à passer en caisse : les achats sont scannés automatiquement à la sortie en magasin, le paiement étant directement prélevé via le compte Amazon du client.

Mais il y aussi tous les objets connectés qui font office de paiement : mobiles, montres, vêtements, bracelets… Les premières expériences révèlent un certain potentiel. A l’usage, ces solutions se révèlent très pratiques et très simples. Reste le problème de la sécurité : dans l’étude, 76% des utilisateurs qui ont adopté l’Internet des objets indiquent avoir été victimes d’une violation de la sécurité. Une statistique qui pourrait en faire réfléchir plus d’un !

 

IOT

l’IOT, un changement majeur pour les retailers

 


Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Télécharger notre Ebook > Le paiement au service de la relation client 

Télécharger notre Livre Blanc > Les facilités de paiements

Suivez-nous sur Twitter > Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin > Cofidis Retail


 

 

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !