Parlons commerce

Performance commerciale


3 conseils pour faire de Noël une fête…et un RDV business

Publié en décembre 2019

Sapin

Entre les cadeaux, les étrennes et le repas du réveillon, les festivités de Noël impliquent de nombreuses dépenses. Mais les porte-monnaies des français sont moins à la fête et comme l’année dernière, les budgets continuent de diminuer. Cette année, ils devraient s’élever en moyenne à 549 euros, soit une baisse de 22 euros par rapport à 2018. Malgré tout, la période reste un temps fort commercial que les retailers ne peuvent manquer. Ils le savent : quel que soit leur secteur d’activité, la concurrence s’intensifie et c’est dès maintenant qu’il faut mettre tous les atouts de leur côtés pour sortir du lot et conclure l’année en beauté. Cofidis a mené l’enquête avec Rakuten afin de délivrer des chiffres clés pour aider les retailers à se préparer, en particulier sur le net, source d’inspiration pour la plupart des consommateurs.

 

Anticipation et paiement en plusieurs fois

 

Les Français se montrent particulièrement prévoyants. Six sur dix déclarent anticiper leurs dépenses de Noël. Parmi eux, 55 % assurent mettre de l’argent de côté toute l’année et un quart (24 %) disent préférer reporter certaines dépenses après les fêtes de fin d’année. Au final, 68 % des Français puisent dans leur budget dédié aux dépenses courantes pour financer l’achat de cadeaux de Noël. 29 % utilisent des chèques ou bons cadeaux et 21 % choisissent de puiser dans leur épargne personnelle. Et 11 % déclarent utiliser une facilité de paiement ou un crédit à la consommation.

 

Faites des cadeaux à vos clients

Codes promo, bons de réduction, livraison offerte… les idées ne manquent pas pour inciter les visiteurs à l’achat et augmenter le montant du panier moyen sur les sites marchands. C’est également l’occasion de se démarquer de la concurrence en rendant bien visible les options de paiement. Comme Cleor, qui propose de payer en plusieurs fois sans coût supplémentaire. Pour inciter le visiteur à passer à l’achat, la proposition de payer en 3 fois sans frais apparait juste à côté du prix de l’article mis dans le panier. Le client a juste à valider et le paiement en plusieurs fois est instantané.

 

 

Plus de 20 milliards d’euros** devraient être dépensés sur Internet

Pour leurs dépenses de Noël, les Français misent de plus en plus sur le e-commerce. D’abord, Ils surfent pour trouver l’inspiration. Ensuite, ils font leurs choix. Plus d’un tiers de leur budget moyen sera ainsi dépensé en ligne (39 %) cette année, soit 215 euros en moyenne.

Près de deux tiers des sondés (59 %) affirment mixer les points de vente physiques et les plateformes de e-commerce pour effectuer leurs achats divers, tandis que plus de la moitié des cadeaux offerts viendra d’un achat réalisé en ligne. En particulier s’il s’agit de produits culturels (56 %), de jouets et de jeux (55 %) et de produits high-tech (31 %). Les plate-formes e-commerce sont largement préférées pour leur vaste choix (62 %), les prix (55 %) et la rapidité d’achat (46 %).

 

 

Proposez des services à valeur ajoutée

« La magie de Noël, services compris », clame Darty sur son site. Les internautes ne se le font pas dire deux fois et affluent en nombre. Non seulement le marchand leur assure des prix défiant toute concurrence pour Noël mais en plus, il propose la livraison gratuite.

Le rôle d’un bon commerçant est aussi de faciliter la vie à son client. Offrez par exemple des outils d’aide à la décision. Comme les Galeries Lafayette qui proposent un moteur à cadeaux : un service utile pour les internautes en manque d’idées !

59 % des français mixent les achats en ligne et physique.

 

Autre service également très apprécié des cybernautes : la proposition d’emballer leur commande. Cela leur permet de gagner du temps. Enfin, n’oubliez pas que 59 % des français mixent les achats en ligne et physique. Cette complémentarité des canaux doit aussi se retrouver dans les options que vous proposez, avec notamment la mise en place de services de click and collect performants, de e-réservation…

 

36 % font leurs achats de Noël pendant le Black Friday

 

Reste 64 % qui ne profitent pas de l’événement flash pour faire leurs cadeaux. Il faut bien faire le distinguo entre Noël et le Black Friday. Noël est un moment privilégié, qui évoque aussi les vacances, la famille, les retrouvailles… L’heure est à la fête et l’humeur des consommateurs doit l’être aussi. C’est pourquoi il faut privilégier les codes de Noël pour entrer en résonance avec les envies des acheteurs. Clairement, ils seront plus enclins à surfer sur un site qui fait référence à l’événement. La référence en la matière ? Darty, qui va jusqu’à personnaliser l’intitulé de son adresse référencée par Google : « Dans la hotte de Darty ».

 

« Décorez » votre boutique

Créez une ambiance festive et chaleureuse, afin d’inciter davantage vos clients à l’achat. Utilisez une charte graphique spécialement pour l’occasion avec, par exemple, des couleurs et des éléments de décoration qui rappellent Noël, comme des flocons, des sapins, des rennes… Le site marchand d’Yves Rocher est un bon exemple en la matière. La marque a créé une boutique spécifique Noël, qui donne rendez-vous aux consommateurs. Chaque visuel fait écho à la période, de même que les termes utilisés, comme  » Pour Noël, êtes vous flocons ou plutôt sapins ?« 

 

 

*Enquête CSA/Research pour Cofidis* en partenariat avec Rakuten : Le budget et les bons plans des français pour Noël, octobre 2019

**Médiamétrie/Fevad/oct 2019: Etude sur les intentions d’achat des internautes à l’approche des fêtes de fin d’année

8 cyberacheteurs sur 10 comptent faire des achats de Noël en ligne

 

_________________________________________________________________________

Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Suivez-nous sur Twitter > Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin > Cofidis Retail

 

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !

Encore plus d'informations à ce sujet ?