Parlons commerce

Moyens de paiement


Baromètre CSA/Cofidis Retail : "Plus de liberté dans l’acte d’achat avec les facilités de paiement"

Publié en octobre 2015

Comment les Français perçoivent-ils en 2015 les facilités de paiement et comment influencent-elles leurs comportements d’achat. Voilà l’objet du baromètre mené par l’institut CSA* en partenariat avec Cofidis Retail. Estelle Thomas, directrice du pôle Banque Finance Assurance au sein de l’organisme de sondage, nous révèle, derrière les chiffres, les principaux enseignements de l’étude. Liberté, plaisir, immédiateté : les facilités de paiement se sont bel et bien démocratisées.

Quelle place occupe le crédit dans les comportements d’achat ?

[Estelle Thomas] Il y a quelques années, le crédit était perçu comme quelque chose de négatif auquel les consommateurs avaient recours parce qu’ils n’avaient pas le choix. Mais aujourd’hui, ils ne sont plus frileux à l’idée d’utiliser ce mode de paiement, puisqu’une grande majorité d’acheteurs (76%) se disent prêts à y avoir recours. Pour aller plus loin, le crédit se présente même comme un mode de paiement au même titre qu’un autre. L’étude révèle d’ailleurs que 58% des consommateurs utilisent des facilités de paiement alors qu’ils ont la possibilité de payer comptant.

Pour quelles raisons les consommateurs recourent-ils au crédit alors qu’ils ont d’autres moyens de paiement à disposition ?

Le crédit est devenu synonyme de liberté d’achat et de confort. Observons les chiffres : 41% des utilisateurs déclarent avoir recours aux facilités de paiement pour réaliser un gros achat, 33% pour préserver leur épargne et 29% pour bénéficier d’une opportunité. Les facilités de paiement donnent ainsi la possibilité aux consommateurs d’acquérir des produits plus chers (qu’ils n’auraient pas pu se procurer sans une solution de crédit) mais aussi d’optimiser leur budget en lissant les dépenses dans le temps.

Que révèle le Baromètre en termes de tendance de consommation ?

Dans le contexte de crise actuelle, les consommateurs recherchent une bulle d’air. Ils souhaitent satisfaire des envies ponctuelles, permettant de contrebalancer une contrainte financière forte. Cette tendance renforce l’utilisation des facilités de paiement car elles offrent la possibilité d’un achat immédiat, sans attendre que le budget le permette. La dimension secteur s’est également élargie. Si les consommateurs optent plus facilement pour une solution de crédit pour l’achat de produits électroménager, ils envisagent également d’y recourir dans tous les secteurs, des produits de haute technologie au prêt à porter. Notons que 36% des utilisateurs envisagent d’y recourir pour un voyage.

Pensez-vous qu’il soit indispensable pour les enseignes de proposer des facilités de paiement ?

Je suis convaincue qu’il devient indispensable de proposer des facilités de paiement. Dans une société marquée par le développement de l’économie collaborative associée à des modes d’acquisition qui évoluent (achats remplacés par la location, achats à plusieurs, achats d’occasion, trocs, …), les commerçants doivent se renouveler et faire preuve de créativité afin de conserver leurs parts de marché. Dans ce contexte, les facilités de paiement font partie des petits plus qui font la différence, et qui, intégrés à un wallet composé de plusieurs services, améliorent l’acte d’achat : 74% des clients nous disent être incités à retourner chez le marchand acceptant le paiement en plusieurs fois.

* Etude CSA réalisée auprès de 1017 internautes en avril 2015

Ce sujet vous intéresse ? contactez-nous pour en discuter.

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !

Encore plus d'informations à ce sujet ?