Parlons commerce

Moyens de paiement


Bon à savoir : +97% de transactions sans contact !

Publié en novembre 2018

L’Europe, en pointe sur le paiement sans contact ! C’est une étude de Mastercard qui l’affirme, montrant ainsi que le Vieux Continent est loin d’être has been. Bien au contraire ! Mastercard relève une augmentation de 97% des transactions en sans contact effectuées depuis le début de l’année. Près d’une transaction par carte sur deux en magasin est désormais réalisée via cette technologie.


Et la France sort véritablement du lot, en affichant une progression à … 3 chiffres  : + 156% des transactions en sans contact. Un moyen de paiement qui représente déjà entre 20% et 26% de ses règlements. Et son taux de pénétration n’a pas fini de grandir !

 

 

Les clients prennent moins de temps pour payer leurs achats, ce qui augmente leur satisfaction et donc leur fidélité.

 

D’ici 2020, tous les TPE en point de vente seront dotés du sans contact en Europe.

 

Deux explications principales à cet essor :  d’abord, la généralisation de l’équipement chez les commerçants (il leur faut juste s’assurer que leur terminal de paiement est compatible).

En fluidifiant les passages en caisse, le “sans contact” offre à ses utilisateurs une expérience de paiement simplifiée : les clients prennent moins de temps pour payer leurs achats, ce qui augmente leur satisfaction et donc leur fidélité. Cela répond à l’évolution des usages : le shopper a plus d’exigences de rapidité et de praticité. L’adoption du sans contact s’impose donc comme un geste naturel répondant à ses attentes.

Au passage, le commerçant peut servir plus de clients en moins de temps, ce qui lui fournit des opportunités de ventes supplémentaires, tout en limitant ses frais de gestion de trésorerie. Ensuite, le développement des solutions dématérialisées de transports en commun a aussi une incidence sur l’adoption du sans contact. 

 

Lancement d’une carte bancaire dite biométrique

 

Un bémol toutefois : en cas de perte ou de vol, ce système (qui ne nécessite pas de taper un code) reste moyennement sécurisé. C’est pourquoi le Groupement des cartes bancaires CB, a annoncé lors de son forum CB annuel, le 3 octobre dernier, le lancement d’une carte bancaire dite biométrique, qui intègre un lecteur d’empreinte digitale. Élaborée en partenariat avec deux entreprises spécialisées en sécurité numérique, Idemia et Gemalto, son expérimentation sera proposée par certaines banques à leurs clients à partir de fin 2018, début 2019. Selon le Groupement, l’authentification forte permise par l’usage de la vérification biométrique devrait permettre, à terme, d’autoriser le paiement sans contact de montants supérieurs. Donc plus de plafond à 20, 30 euros ! Voilà qui devrait encore accélérer l’adoption de cette solution !

 


Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Télécharger notre Ebook > Quand le paiement devient un service

Télécharger notre Ebook > Le paiement au service de la relation client 

Télécharger notre Livre Blanc > Les facilités de paiements

Suivez-nous sur Twitter > Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin > Cofidis Retail


Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !