Parlons commerce

Moyens de paiement


A quoi sert la tokenisation  ?

Publié en novembre 2018

Stocké dans un wallet, dans un smartphone, activé sur le site web ou via un objet connecté… le token apporte une quantité de solutions de paiement qui favorisent l’acte d’achat, en le simplifiant et en le sécurisant.


 

Tokeniser une carte revient à prendre le numéro de la carte et à le transformer en jeton (token) pour que ce ne soit plus une donnée sensible. Ce qui garantit la sécurité des données, quel que soit le mode de paiement, en remplaçant les informations initiales du compte par une série de chiffres. Simple, « secure » et pratique, ce système présente plusieurs atouts pour le retailer.

 

A lutter contre la fraude

Avec cette solution sécurisée, il suffit à l’utilisateur de saisir une seule fois son numéro de carte bancaire sur son téléphone. Il est alors authentifié avec un mot de passe unique provenant de la banque et envoyé sur le téléphone. L’utilisateur saisit ce code, puis une vérification est effectuée avant de rendre le « token » unique  disponible sur l’appareil. Et en cas de perte ? Pas de problème, le token spécifique peut être désactivé.

In fine, la transaction est plus sûre qu’auparavant et offre les mêmes garanties en cas de retour d’articles en magasin. C’est un vrai plus pour le commerçant concernant la gestion des retours, si problématique : en effet, la plateforme de paiement peut retrouver le vrai numéro de carte à partir du token, ce qui permet de re-créditer les achats si nécessaire.

 

« La sécurité est au coeur des enjeux afin d’apporter aux consommateurs, aux commerçants et aux banques la possibilité de proposer et d’utiliser les innovations en toute confiance. Grâce à notre plateforme de tokenisation « Mastercard Digital Enablement Service » (MDES), les paiements digitaux deviennent plus sûrs que jamais. »

 

Olivier Gabrielli, responsable Produit-Innovation et Paiements Digitaux, Mastercard

 

A proposer de nouvelles possibilités de commerces

L’internet des objets se développe et c’est en partie grâce à la tokenisation. Pour cause : c’est le moyen de sécuriser les communications de bout en bout. . La tokenisation permet d’associer à chaque appareil connecté un alias unique de sa carte physique. Grâce à ce procédé, pas de piratage possible donc !

 

Les experts de Mastercard indiquent que 62% des objets connectés intègreront la fonctionnalité de paiement d’ici 2020 : télé, voiture, bague, bracelet, frigo… la liste des objets connectés n’a pas fini de s’allonger.

 

A offrir de nouveaux services

L’introduction du token dans la chaîne de paiement ouvre sur de nouveaux scénarios d’usage. Surtout, il permet d’intégrer d’autres services à l’acte de paiement (choix du moyen de paiement, crédit, fidélité,…). Exemple : l’utilisateur peut avoir la possibilité de choisir le compte sur lequel sera débité le paiement… Le champs des possibles s’élargit.

 


Ce sujet vous intéresse ? > Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

Télécharger notre Ebook > Quand le paiement devient un service

Télécharger notre Ebook > Le paiement au service de la relation client 

Télécharger notre Livre Blanc > Les facilités de paiements

Suivez-nous sur Twitter Cofidis_Retail

Suivez-nous sur Linkedin > Cofidis Retail


Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !