Parlons commerce

Performance commerciale


8 tendances retail repérées au salon NRF

Publié en janvier 2018

Organisé par la National Retail Federation (NRF) du 14 au 16 janvier 2018, le Retail’s Big Show est LE « must-attend event » de l’ensemble de l’univers retail.

 

Au menu de cette 107ème édition : réalité virtuelle, paiement accéléré, AI, big data, expérience client.

 

Le shopping en réalité virtuelle

Sur le salon, lors de la conférence Apple, on apprend que chez l’enseigne de décoration Wayfair, la réalité virtuelle d’Apple permet à ses clients d’imaginer leurs produits dans leur intérieur. La technologie VR facilite la prise de conscience de la taille du produit, de son design. Plus fort encore : dans les allées, on repère des lunettes en réalité virtuelle, siglées Swarovski ! La marque et Mastercard se positionnent en effet sur le shopping et le paiement en réalité virtuelle et ont imaginé une application immersive avec laquelle l’utilisateur peut effectuer un achat.

 


   


Le shopping robotisé

Petite start-up perdue dans un coin du salon, Curvetips sort pourtant du lot avec son innovation : elle propose un moteur de persuasion qui fonctionne aussi bien pour le commerce en ligne sur les sites de mode que pour les robots en magasin. Les recommandations sont basées sur la forme du corps, les caractéristiques corporelles, les préférences de style, les articles achetés précédemment.


Le shopping transactionnel

Décor d’hypermarché, une hôtesse de caisse en action… Bienvenue dans le décor du stand de Digimarc. Cette société fait la démonstration de la technologie du watermarking, qui permet un passage accéléré en caisse grâce à l’impression de gencodes invisibles sur toutes les faces du produit. Il est possible de scanner 25 articles en 15 secondes, soit 10 de plus qu’avec des codes-barres classiques

 


Le shopping sans caisse

Dans les nouvelles boutiques, le comptoir de caisse est… introuvable ! Paiement sur le device mobile du vendeur chez Nike Soho, encaissement directement sur la tablette du robot Pepper mis au point par Ingenico, caddie intelligent Das qui affiche en temps réel sur un écran le contenu du « panier consommateur »… et calcule automatiquement l’addition… C’est une vraie révolution du côté des transactions !  


Le shopping delivery

Là aussi, les robots sont de la partie. Dans les allées du salon circule notamment le robot de livraison autonome Starship Technologies, qui apporte les articles à domicile. Son casier peut amener du sec, du frais, du liquide… Une centaine de ces machines sont déjà en circulation, notamment à Londres et à Hambourg…

 


Le shopping matérialisé

Les spécialistes du numérique éprouvent le besoin croissant d’incarner leur marque par une présence dans le monde réel. Warby Parker, le spécialiste de la lunette indique avoir ouvert 25 magasins l’an dernier aux US. Le fondateur et CEO d’Adore Me, Morgan Hermand-Waiche, venu en visiteur au salon, annonce vouloir ouvrir ses cinq premières boutiques en 2018. Créé en 2011, le Zara de la lingerie, 2ème marque de sous-vêtements la plus vendue aux USA, qui dégage 100 M$ CA en 2017 veut se lancer dans le monde physique, mais en suivant une pratique test and learn. « Nous ouvrirons 5 boutiques sur 5 concepts différents pour valider le meilleur », confie le jeune dirigeant.

 

         « Nous ouvrirons 5 boutiques sur 5 concepts différents pour valider le meilleur »

 

Dans un autre registre, Amazon Books se veut l’incarnation physique de son site web. Pour ce faire, le géant internet propose un magasin très chaleureux, presque dépourvu de technologie. On s’attend à une librairie ultra connectée et on découvre un lieu de vie, comme à la Fnac, avec des rayons accessoires, liseuses, casques, Alexa (son dernier né, assistant vocal doté d’une intelligence artificielle), entre deux rangées de livres. Le tout disposé sur un mobilier en bois, chaleureux, avec des étiquettes papiers et des messages de bienvenue manuscrits sur les murs. Petite précision qui a son importance : il n’y a pas de prix apparent pour les livres. Pour obtenir cette information, le client doit scanner le code barre présent sur l’étiquette avec l’application Amazon. Et le prix qui apparait est fonction de son statut chez Amazon. Très logiquement, les membres Amazon Prime paient moins cher que les autres.

 


Le shopping retailtainment

Pour les boutiques physiques, l’enjeu est de générer du trafic, ce qui passe souvent par l’offre de services ludiques. Le nouveau flagship de Nike à Soho sort du lot. Un point de vente surdimensionné de 5 000 m2 répartis sur 5 étages et qui compte pas moins de 300 collaborateurs. Un écran géant à l’accueil, pour plonger dans l’univers de Nike, un terrain de basket au dernier étage pour faire quelques paniers avec les clients, des ateliers de personnalisation de baskets, avec la possibilité de se faire greffer le produit par deux professionnels….

 

 


Le shopping-écran

Même en magasin, le shopping s’effectue via un écran. C’est clairement la tendance du moment. A l’image de ce que propose Rebecca Minkoff. La marque de mode féminine dévoile sa cabine d’essayage, dotée d’écrans miroirs nouvelle génération. La cliente n’a qu’a activé d’un geste une glace murale tactile qui fait défiler un « carnet de look ». elle peut aussi demander à distance d’autres tailles, d’autres couleurs… Parmi les nouvelles fonctions, la possibilité de commander en cabine un café ou du champagne, mais aussi de changer le réglage de la lumière. Ainsi, une cliente peut essayer une robe de soirée par exemple et juger du rendu dans une ambiance tamisée, proche de celle qu’elle aura lorsqu’elle portera le vêtement.

 

Toutes ces innovations ont pour but d’attirer la clientèle et de fidéliser. Les distributeurs américains ont compris qu’ils ne se différencient plus par le prix, mais par le relationnel, l’émotionnel, l’expérientiel… C’est la conclusion formulée d’ailleurs sur le salon par le président de Levi’s :

 

« il faut s’adresser à la fois au cœur et à l’esprit du consommateur. Fournir tout ce à quoi le client s’attend… tout en le surprenant. »

 


 

Ce sujet vous intéresse ? Contactez-nous pour en discuter !

Retrouvez les autres articles sur notre blog > Parlons commerce

 

 

 

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !