webleads-tracker

Cofidis Retail

Relation Client Les idées reçues sur la consommation des Français

  • Publié le  4 juillet 2017
  • Lecture  5 minutes
Les idées reçues sur la consommation des Français

Cofidis publie l’enquête inédite « Les idées reçues sur la consommation des Français : mythe ou réalité ? », réalisée par l’institut CSA Research. Les Français ont été interrogés pour déterminer leur niveau d’adhésion aux clichés liés à la consommation. Ces idées reçues ont ensuite été confrontées aux réponses objectives des Français sur leur manière de consommer et les réponses ne sont pas toujours celles auxquelles on pense ! Cette enquête permet ainsi de renseigner sur l’évolution des goûts de consommation des Français.

Shopping et loisirs : les femmes plus dépensières que les hommes ?

2 Français sur 3 (66%) pensent que les femmes dépensent beaucoup d’argent en shopping. C’est faux ! Elles déclarent dépenser 108 euros chaque mois pour leurs habits, chaussures ou encore cosmétiques. Un montant identique à la moyenne des Français. Près d’1 Français sur 3 (30%) dépense entre 20 et 50 euros par mois en shopping et plus d’1 sur 2 (55 %) dépense plus de 50 euros.

De la même façon, près d’1 Français sur 2 (42%) adhère à l’idée que les femmes dépenseraient plus en loisirs que les hommes. C’est faux ! Elles ont dépensé en moyenne 110 euros le mois dernier contre 155 euros pour les hommes.

High tech et grosses voitures : les hommes sont-ils les plus gros clients ?

77% des Français pensent que les hommes aiment acheter les nouveautés high tech, et cela est vrai ! Ces derniers dépensent 526 euros par an contre 417 euros pour l’ensemble de la population. On note que 1 Français sur 5 dépense (21%) plus de 500 euros par an dans les nouvelles technologies.

Sur le type de voitures, près de 2 Français sur 3 (65%) sont également convaincus que les hommes préfèrent les grosses cylindrées. Or, comme pour le reste de la population, ce sont les compactes de type Peugeot 208, Renault Mégane ou Volkswagen Golf qui sont plébiscitées : Plus d’un homme sur 2 (52%) et 57% des Français préfèreraient acheter ce type de voitures.
Encore plus étonnant, les berlines de luxe de type Audi 6 ou BMW série 5/6 et 7 sont appréciées par les hommes mais aussi… par les femmes, et ce au même niveau : respectivement 15% et 13% préfèreraient acheter ce type de voitures.

Les seniors, économes et réticents aux moyens de paiements dématérialisés ?

Les seniors, particulièrement près de leurs sous ? 71% des Français sont d’accord avec cette affirmation. Dans les faits, ils le sont autant que le reste de la population. 70% déclarent être très économes contre 68% des Français. Les jeunes sont même plus nombreux à se qualifier de très économes (72%). De plus, être très économes n’empêchent pas les seniors d’aider financièrement leurs petits-enfants : parmi ceux qui sont grands-parents, ils sont 43% à le faire.

2 Français sur 3 (66%) pensent que les seniors préfèrent payer en argent liquide. C’est en fait la carte bancaire qui arrive loin devant dans leur moyen de paiement privilégié (81%). Ils sont même plus nombreux à payer en carte bancaire que le reste de la population (78%). L’argent liquide arrive en deuxième place mais il est moins utilisé par les seniors que par le reste des Français (respectivement 7% et 10%). La troisième place du podium revient au chèque mais son utilisation est de plus en plus marginale : seuls 4% des Français et 5% des seniors privilégient ce moyen de paiement.

Les jeunes, dépensiers pour les vacances et les choses inutiles ?

Près de 2 Français sur 3 (62%) estiment que les jeunes dépensent beaucoup pour leurs vacances et leurs week-end. Cela ne se confirme pas : les jeunes (18-24 ans) sont 42% à déclarer dépenser plus de 300 euros par personne et par semaine, contre 61% des Français. Avec des ressources plus limitées que la moyenne de la population française, ils sont évidemment plus attentifs à leurs dépenses et plus enclins à opter pour des solutions alternatives et autres « bons plans ».

Les jeunes achètent des choses inutiles et des gadgets ? 74% des Français affirment que cela est vrai. Dans les faits, cela se confirme ! Les jeunes (18-24 ans) sont sont 40% à déclarer avoir acheté quelque chose dont ils ne se sont pas servis au cours du dernier mois contre 30% des Français. Ceux qui disent le moins le faire sont les 50-64 ans (22%).

Cette enquête vient confirmer ou infirmer certaines idées reçues sur la consommation. Cela nous renseigne surtout sur l’évolution des préférences de consommation des Français, en tant qu’hommes, femmes, millenials et seniors. L’un des grands enseignements de l’enquête est par exemple qu’aujourd’hui, les préférences de consommation convergent de plus en plus entre les hommes et les femmes. En tant qu’acteur référent de la consommation en France, Cofidis interroge régulièrement les Français sur leurs modes de consommation et leur pouvoir d’achat. Et ces études révèlent bien souvent des résultats très éloignés des idées reçues sur ces problématiques », déclare Céline François, Directrice Marketing de Cofidis France.

#ChiffreDeLaSemaine 📊 50% des #retailers équipés de dispositifs omnicanaux ont stabilisé leurs transactions durant la pandémie et ont ainsi pu préserver leur activité. #Etude @Adyen #Retail

Comment l'émergence des concept stores témoigne-t-elle de la transformation du #retail ? http://ow.ly/Q3TK50C6Opm via @Emarketing_fr #ConceptStore #DigitalMarketing

Le marché du bazar discount : chiffres clés, principaux acteurs, recettes qui fonctionnent, raisons du succès... vous saurez tout. http://ow.ly/QcG850C6OTu #BazarDiscount #Retail #ExpérienceClient

Load More...

Ressource

E-book | La Mode d'après Portrait robot de l'acheteur de mode premium en 2020

Newsletter

Restez informé des derniers dossiers.

Ces articles pourraient vous intéresser

En 2020, l’humain sera toujours au cœur de la relation client

Il n’y a pas de mystère : il n’y a pas de satisfaction client sans un bon…

L’expérience relationnelle au coeur de la stratégie des marques

Développer l’expérience relationnelle : c’était le fil conducteur cette année du salon Stratégie Clients. Avec un appel…

Le vendeur, c’est l’intelligence commerciale dans le point de vente

Face à la place prépondérante du numérique dans le commerce, le point de vente physique peut maintenir…

Cofidis Retail
Ressources
Ebook

Les moyens de paiement dématérialisés sont de plus en plus adoptés par les consommateurs, et avec eux les nouveaux avantages pour les commerçants apparaissent. Facilité, rapidité, simplicité… pourquoi ne pas utiliser le wallet comme support au moyen de paiement et à la carte de fidélité ?

Télécharger
Cofidis Retail
Goto Top