Cofidis Retail

Moyens de Paiement Le paiement fractionné adapté au modèle DtoC

  • Publié le  6 novembre 2020
  • Lecture  4 minutes
Le paiement fractionné adapté au modèle DtoC

Vendre directement au consommateur sans passer par un intermédiaire distributeur est loin d’être nouveau. Cependant, l’explosion du e-commerce et la crise actuelle ont entraîné un renouveau du Direct-to-Consumer (DtoC) avec une digitalisation des pratiques et des moyens de paiement.

Nespresso, Adidas, Bosch, Nintendo, Ubisoft, Seb, Nike, Millet, Ricard, Dyson, Samsung,… La liste s’allonge de plus en plus des marques dites traditionnelles qui ont ajouté la vente en direct à leur stratégie business. Ce modèle leur permet naturellement d’éviter les coûts et les marges de distribution classiques. Mais au-delà d’un gain économique, c’est pour les marques un excellent levier pour connaître les consommateurs et in-fine, de pouvoir proposer des produits en adéquation avec leurs besoins. 

Nespresso

Pour 8 marques sur 10, créer son site est le meilleur moyen de réussir sa stratégie DtoC

L’an dernier, 46 % * des marques sondées indiquaient que le lancement ou l’accélération de leur stratégie du DtoC figurait parmi leurs projets prioritaires. À l’origine de cette prise de conscience, la courbe des ventes dans l’Hexagone, avec un e-commerce de plus en plus fort. C’est la raison pour laquelle 82 %* des marques ont déclaré que lancer son propre site de vente en ligne était le meilleur moyen pour réussir sa stratégie e-commerce. Parmi les catégories les plus lucratives ? Mode, beauté, ameublement, électronique. On notera notamment la performance de Samsung en août qui, dans le relevé Foxintelligence (https://www.foxintelligence.io/insights), a réussi la performance d’augmenter ses ventes sur son site DtoC de 40 % !

Autre exemple intéressant, celui du fabricant du fameux robot cuiseur Thermomix, Vorwerk qui a du digitaliser son modèle de vente durant le confinement. La réinvention de son business, avec des démonstrations virtuelles et la vente en ligne, accompagnée d’une solution de paiement en plusieurs fois ont fait que ses ventes ont progressé. Sur l’année, Vorwerk prévoit une croissance à deux chiffres. Dans le même temps, la plate-forme de recettes Cookidoo afférente au Thermomix voit sa fréquentation s’élever : précisément, elle a bondi de 60 % depuis juin. De manière générale, durant le confinement, un certain nombre de marques obligées de s’investir sur le digital, ont pris conscience que le paiement fractionné sur le net était un service attendu par leurs clients. Ce qui les a incités à franchir le pas. Comme Huawei par exemple, un nouveau client chez Cofidis-Retail.

Vorwerk

Des marques en DtoC sur des marketplace pour s’adosser à de larges bassins d’audience

Les marketplace constituent aussi un canal de choix pour les marques désireuses de se lancer en direct. Celles-ci devraient représenter 66 % des ventes en ligne d’ici fin 2020. On peut citer le cas de Samsung qui, l’an dernier, a signé un partenariat exclusif avec Rakuten pour adresser ses produits. On le voit, avec le volume d’affaires des places de marché dans le e-commerce qui ne cesse de croître, les marques, expertes du storytelling ont clairement une carte à jouer en intégrant celles-ci dans leur stratégie de vente directe aux consommateurs.

Reste que quelque soit la stratégie adoptée par les marques, l’e-commerce pour les marques reste un passage obligé. Avec un fort potentiel de croissance comme on peut le lire dans l’enquête DtoC réalisée par Opinion Way pour La Poste Solutions Business et Capgemini**. 25 % des interrogés pensent que la part du DtoC représentera plus de 10 % des ventes en ligne en 2024. Dans cette même étude, 80 % des décideurs marketing vont jusqu’à affirmer que toutes les marques devront s’y mettre, si elles veulent survivre. C’est dire si l’enjeu est important ! Et si au bout du compte, le modèle Direct-To-Consumer devenait un nouveau standard ?


* Étude « A brand new day », Fevad/KPMG, Juillet 2019

** Etude  https://www.capgemini.com/fr-fr/wp-content/uploads/sites/2/2019/08/Synth%C3%A8se-Etude-Direct2Consumer.pdf

Le #digital au service du #retail 🛍 et du luxe ✨(Episode 1/2)
Découvrez le 1 er épisode de mon itw 🎙 Click&Connect le podcast @cofidis_retail
➡️ Transformation digitale, #hybridation, omnicanal, e-commerce, phygital, paiement ..

http://ow.ly/PD6G50GrLrJ

#LabLuxuryandRetail

#Webinaire avec ➡️@RakutenFrance : Décuplez la fréquence d'achat et le panier moyen en touchant une nouvelle audience ✨

Load More...

Ressource

E-book | La Mode d'après Portrait robot de l'acheteur de mode premium en 2020

Newsletter

Restez informé des derniers dossiers.

Ces articles pourraient vous intéresser

5 raisons de proposer du paiement fractionné

5 raisons pour lesquelles le paiement fractionné doit faire partie de votre business model.

Le paiement fractionné est LE service à mettre en avant

Avec une accélération sans précédent, le paiement fractionné est devenu un véritable levier business. Enquête sur ce…

5 parcours de paiement “augmentés” pour performer

5 scénarios de paiement "améliorés" générateurs de performance grâce aux expériences omnicanales proposées.

Cofidis Retail
Ressources
Ebook

Les moyens de paiement dématérialisés sont de plus en plus adoptés par les consommateurs, et avec eux les nouveaux avantages pour les commerçants apparaissent. Facilité, rapidité, simplicité… pourquoi ne pas utiliser le wallet comme support au moyen de paiement et à la carte de fidélité ?

Télécharger
Cofidis Retail
Goto Top