Parlons commerce

Moyens de paiement


5 scénarios de paiement du futur !

Publié en octobre 2017

5 scénarios de paiement du futur

De gros changements sont en train de s’opérer du côté des paiements. A titre indicatif, selon une étude menée en 2017 par US Bank, près de la moitié des consommateurs américains (47%) préfèrent payer par moyens digitaux plutôt qu’en espèce.

D’où l’obligation pour les retailers de suivre le mouvement et de proposer des modes de paiement innovants et adaptés à ces nouvelles tendances. Avec, à n’en pas douter, une forte accélération sur les transactions mobiles. Il suffit, pour s’en convaincre, d’observer le dernier iPhone lancé ce mois-ci par Apple. Il dispose d’une nouvelle fonctionnalité Face ID, qui permet aussi d’authentifier les opérations d’achats via Apple Pay. Tour d’horizon sur les paiements du futur.

1. Payer avec un selfie

Souriez, c’est payé ! « Smile to pay » en anglais, c’est le nom de la fonctionnalité qu’Alibaba teste en ce moment en Chine, dans la chaîne de restaurant KFC. C’est Ant Financial, la branche dédiée aux paiements du groupe d’e-commerce chinois qui a développé cette technologie. Le principe est le suivant : pour valider un achat sur la borne libre-service du restaurant, il suffit de sélectionner son compte Alipay et de se tenir « face cam ». Une caméra 3D balaye plusieurs points de contrôle sur le visage du client pour l’authentifier. Il suffit ensuite d’entrer son numéro de téléphone pour finaliser la transaction. Aussitôt identifié, aussitôt réglé ! Et plus besoin de sortir son portefeuille ou son smartphone !

2. Régler son achat à un bot sur messagerie

La transformation de l’expérience d’achat s’accélère: le parcours client devient de plus en plus omnicanal, les chatbots s’imposent comme de nouvelles interfaces «naturelles» et les processus de paiement quasi-invisibles se multiplient. Jusqu’ici utilisés pour des applications de services clients, les bots sont aujourd’hui considérés comme de nouvelles opportunités de ventes en ligne. Précurseur, Ingenico a donc développé une solution de commerce conversationnel dotée d’une fonctionnalité de paiement intégrée, compatible avec tous les modes de paiement (Visa, Mastercard, Paypal, Alipay…) mais aussi la plupart des plateformes (Messenger, Skype, Line, Telegram, WeChat, Kik, Slack…) Exit les points de frictions du tunnel d’achat ! L’expérience de consommation totalement intégrée et la totalité du parcours client peut, dès lors, s’effectuer depuis une messagerie.

3. Donner de la voix pour passer commande

Pour Opus Research, d’ici à 2020, plus d’un demi-milliard d’empreintes vocales seront utilisées pour authentifier les consommateurs auprès d’un large éventail d’applications et de scénarios. Bienvenue dans le monde de la biométrie vocale ! Commande simplifiée, achats accélérés ! La preuve par l’exemple : depuis septembre, les clients de Walmart peuvent, chez eux, par le biais de l’assistant vocal de Google, par ailleurs intégré à l’enceinte Google Home, commander à la voix des produits achetés précédemment. Et ce n’est qu’un début : l’an prochain, l’enseigne américaine permettra à ses clients d’utiliser l’assistant vocal directement depuis ses magasins !

4. Réaliser une transaction d’achat la bague au doigt

Faire ses achats d’un coup de main ! L’expression va se généraliser si la technologie Kerv se développe. La fintech britannique offre ni plus ni moins de payer en touchant avec la bague, le terminal de paiement adapté. Un paiement sans contact à la fois chic et utile ! Qui suit la mode des wearables. Bracelet, bijou, montre, porte-clé… Tous les wearables peuvent devenir nos futures cartes bleues ! Les experts de Juniper Research prédisent d’ailleurs que d’ici à 2018, la valeur globale du paiement mobile et wearable sans contact atteindra 95 milliards de dollars par an.

 

5. Utiliser un sticker de peau comme moyen de paiement

En approchant sa main doté d’un minuscule autocollant, le client est repéré par le terminal de paiement qui détecte la puce électromagnétique. S’ensuite alors la transaction. Simple comme bonjour que cette innovation de Visa ! Et si le client perd le sticker ? Pas de problème, il suffit de désactiver le système de paiement via l’application smartphone livrée avec l’appareil. Avec cette innovation, la société de carte de crédit simplifie au maximum les transactions. Prochaine étape ? Une puce sous-cutanée, comme dans les films de sciences-fiction ?

Cet article vous a plu ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !